La classification des animaux

Le classement scientifique “traditionnel” :

On a commencé par différencier les êtres vivants qui avaient une colonne vertébrale et ceux qui n’en avaient pas. Cela a permis de différencier 2 catégories principales :

Cette classification traditionnelle est encore couramment usitée dans les musées, les reportages télé...

Mais fondée essentiellement sur l’observation visuelle des animaux, elle a aujourd’hui montré ses limites.

Ainsi par exemple, le crocodile, précédemment classé parmi les reptiles n’est en fait aucunement apparenté aux lézards !... Il est même bien plus proche en fait des oiseaux que des varans !...

Et puis définir une catégorie d’animaux, les invertébrés, par quelque chose qu’ils n’ont pas n’était pas un critère “scientifique”...